Atlas Halieutique
Sécurité des biens et des personnes, surveillance
(Niveau V et VI)
Ils ont suivi une formation pour travailler dans les métiers de la sécurité
Les formations
Les situations avant la formation
Les parcours après la formation
 

    LES SITUATIONS AVANT LA FORMATION

    • 87 % des bénéficiaires d'un CAP Gardien d'immeubles proviennent d'Ile-de-France
    • 7 bénéficiaires sur 10 proviennent d'un autre domaine d'emploi
    • Pour les salariés travaillant dans le domaine de la sécurité : l'objectif est d'évoluer professionnellement
    • Un public masculin et de qualification variée

    LES PARCOURS APRÈS LA FORMATION

  • 41 % des bénéficiaires réalisent leur transition professionnelle
  • 55 % de CDI pour les personnes ayant réalisé leur transition
  • Une amélioration globale des conditions de travail dans le domaine de la sécurité

  • CAP Gardien d'immeubles

    • 33 % des bénéficiaires viennent du domaine "Sécurité des biens et des personnes, surveillance" : ils sont agents civils de sécurité et de surveillance ...
    • 67 % des salariés viennent d'un autre domaine (Nettoyage, Commerce, Transport ...) : ils sont nettoyeurs, caissiers, ...
    • 58 % des personnes réalisent leur transition un an après la fin de la formation
    • 69 % des personnes ayant réalisé leur transition sont en CDI
    • 30 % des personnes sont de retour dans leur poste initial


    La population du domaine de formation

      Dans cette fiche domaine, nous disposons d'informations sur :

    1. Le profil des bénéficiaires sortis de ce domaine de formation entre juin 2013 et décembre 2015. Ce sont des personnes qui ont été financées au titre d'un CIF CDI, d'un CIF CDD ou d'une formation hors temps de travail (FHTT).

    2. Le parcours des bénéficiaires sortis de ce domaine de formation entre juin 2013 et décembre 2015 : ces données sont enrichies progressivement, au fur et à mesure des retours de l'enquête administrée par l'OTP (un an après la fin de la formation). Ont été interrogés, les salariés ayant indiqué une adresse mail dans leur dossier (voir le questionnaire).

Les formations

2 % des bénéficiaires d'un CIF dans le domaine "Sécurité des biens et des personnes, surveillance" (niveau V et VI)

Entre juin 2013 et décembre 2015, 1613 personnes ont terminé une formation non diplômante ou de niveau V dans le domaine "Sécurité des biens et des personnes, surveillance". C'est le onzième domaine de formation le plus représenté, avec 2 % de l'ensemble des bénéficiaires d'un CIF.

Les 5 principaux intitulés de diplômes représentent 62 % de l'ensemble des bénéficiaires du domaine (Figure 1). Une centaine de formations différentes sont représentées dans ce domaine. Elles se composent équitablement de formations de niveau V (33 %) et non diplômantes (67 %). La formation de niveau V, CAP Gardien d'immeubles, se distingue de cet ensemble, en regroupant 16 % des bénéficiaires du domaine. Néanmoins, le financement de ce diplôme reste une spécificité régionale : 88 % des bénéficiaires proviennent de la région Ile-de-France.

Deux formations, permettant la délivrance de la carte professionnelle d'agent(e) de sécurité, y sont représentées : CAP Agent(e) de sécurité et CQP Agent(e) de Prévention et de Sécurité (APS). Une formation SSIAP 1 (Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personnes), non diplômante, est parfois incluse ou ajoutée dans le cadre de ces formations. Ce premier degré, permettant l'accès à la fonction d'agent de service de sécurité incendie, peut être obligatoire pour travailler dans certains établissements, mais il ne donne pas l'aptitude professionnelle. Les deuxième et troisième degré (SSIAP2 et SSIAP3) permettent respectivement l'accès aux fonctions de chef d'équipe et chef de service de sécurité incendie. Ils sont généralement financés sans formation complémentaire. Ces trois degrés de formations SSIAP nécessitent un recyclage triennal et peuvent être financés lors d'un CIF.

Figure 1 : Les 5 principaux intitulés de formation

 

Dans ce domaine, les formations sont courtes. Elles durent en moyenne 350 heures. En formation continue, les CAP durent en moyenne 1000 heures dont 400 heures de stages en entreprise.

93 % des bénéficiaires d'une formation dans ce domaine ont réussi leur examen. Seulement 4 % des bénéficiaires ont abandonné la formation avant son terme. 99 % des candidats du CAP Gardien d'immeubles ont réussi leur examen. Ce taux est un peu plus faible pour les candidats à un CQP (92 %).

 
Figure 2 : La durée des formations (en %)


Figure 3 : La réussite des formations (en %)

Les situations avant la formation

7 bénéficiaires sur 10 proviennent d'un autre domaine d'emploi

29 % des salariés qui ont choisi de se former dans le domaine "Sécurité des biens et des personnes, surveillance" étaient déjà en poste dans ce domaine. Ils ont donc effectué une transition interne. On retrouve essentiellement dans cette situation des "agents civils de sécurité et de surveillance". Avant de débuter leur formation, 89 % des salariés en transition interne étaient en CDI dans leur poste. Concernant leurs motivations, ce sont principalement des personnes qui souhaitent évoluer professionnellement (60 %).

A l'inverse, 71 % des bénéficiaires de ces formations sont originaires d'un domaine d'emploi différent : ils ont effectué une transition externe et sont donc dans une démarche de reconversion professionnelle. Ces personnes proviennent principalement des domaines "Transport, manutention, magasinage" et "Commerce, vente". Le domaine "Nettoyage/assainissement, protection environnement", en 4ème position, est beaucoup plus homogène que les précédents : il est essentiellement composé de "nettoyeurs", 2ème métier le plus exercé avant la formation (Figure 5). Quand on questionne les motivations des salariés en transition externe, 68 % déclarent qu'ils souhaitent changer de métier et 32 % désirent trouver un emploi (+ 11 points par rapport à la moyenne nationale). Ce domaine est perçu comme favorable à l'emploi avec des opportunités professionnelles à la clé.

Les formations SSIAP de degrés 2 à 3 sont plus prisées par les bénéficiaires d'un CIF en transition interne (53 %) que ceux en transition externe (4 %). Celles de niveau 1, souvent rattachées aux Certificats de Qualification Professionnelle (CQP), sont plus fréquentes pour les salariés en transition externe. Les salariés issus d'un domaine d'emploi différent suivent plus souvent des CAP ou CQP.

Figure 4 : Les 10 principaux domaines d'emploi des bénéficiaires avant la formation


Figure 5 : Les 10 principaux métiers exercés par les bénéficiaires avant la formation

Figure 6 : Le niveau d'études initiales (en %)

Un public de qualification variée

La majorité des bénéficiaires d'une formation de niveau V ou non diplômante dans le domaine "Sécurité des biens et des personnes, surveillance" possède un diplôme de niveau V.
1 salarié sur 4 possède un niveau IV et 1 salarié sur 5 un niveau VI.

Les salariés en transition interne, qui souhaitent principalement évoluer professionnellement, ont un niveau initial plus élevé : 45 % ont au moins un niveau IV contre 35 % des salariés en transition externe.

 

Des formations masculines

Ces formations sont plutôt masculines : elles sont suivies par 85 % d'hommes. Mais, ce taux varie selon la certification visée :

  • les femmes s'orientent plus vers un CAP Gardien d'immeubles (31 %, contre 14 % des hommes) ;
  • les formations SSIAP (1, 2 ou 3), en complément ou non d'une autre certification, sont suivies à 94 % par des hommes.

Les bénéficiaires de ces formations ont en moyenne 38 ans et 15 ans de vie active au début de leur formation.

Les parcours après la formation

01. LES SITUATIONS UN AN APRES LA FORMATION DE L'ENSEMBLE DES BENEFICIAIRES

Un an après la formation, 8 personnes sur 10 sont en poste

Un an après la fin de la formation, 80 % des bénéficiaires de ce domaine de formation sont en poste. Ils étaient 79 % dans ce cas avant la formation. Parmi les personnes qui ne sont en pas en poste, 58 % sont à la recherche d'un emploi et 9 % sont de retour en formation.

Un an après la formation, 53 % des bénéficiaires sont en CDI et 22 % sont en CDD. Ces taux varient selon la situation professionnelle observée avant la formation.

Figure 7 : Evolution contractuelle des
personnes ayant bénéficié d'un CIF CDI (en %)

Figure 8 : Evolution contractuelle des
personnes ayant bénéficié d'un CIF CDD (en %)

 

02. LA REALISATION DES TRANSITIONS UN AN APRES LA FORMATION

Une réalisation de la transition modérée

Un an après la fin de leur formation, 41 % des bénéficiaires d'une formation de niveau V ou non qualifiante dans le domaine "Sécurité des biens et des personnes, surveillance" ont réalisé leur transition professionnelle : ils occupent un nouvel emploi en lien avec leur formation (Figure 9). C'est 6 points de moins que pour l'ensemble des bénéficiaires d'une formation.

La réalisation des transitions un an après la formation varie selon le type de certification visé :

  • la réalisation de la transition est plus forte après le CAP Gardien d'immeubles (57 %) qu'après un CQP (41 %) ou une formation SSIAP (38 %).

Parmi les personnes ayant réalisé leur transition, 56 % sont en CDI dans leur nouveau poste et 36 % sont en CDD ou contrat d'intérim (Figure 10). Elles occupent des postes tels que "gardien d'immeubles", "agent de sécurité", "chef d'équipe sécurité incendie", "agent de sureté aéroportuaire", "pisteur secouriste", etc.

En parallèle, 40 % des bénéficiaires sont en cours de transition et 19 % ont abandonné leur parcours de transition.

Figure 9 : La réalisation de la transition (en %)

Figure 10 : TRANSITION REALISEE - Les nouveaux contrats (en %)

 

03. LES EVOLUTIONS DE POSTE UN AN APRES LA FORMATION

Un retour au poste plus marqué chez les personnes non issues du domaine

Globalement, 59 % des bénéficiaires d'une formation de niveau V ou non qualifiante dans le domaine "Sécurité des biens et des personnes, surveillance" ont changé de poste après leur formation, soit par un changement d'entreprise (49 %), soit au sein de leur entreprise (10 %). A l'inverse, 41 % déclarent avoir repris leur ancien poste (+ 10 points par rapport à l'ensemble des bénéficiaires d'une formation).

Figure 11 : Les changements d'entreprise et de poste
selon le type de transition (en %)

Des différences s'observent selon le domaine d'emploi d'origine. Les salariés en transition interne restent plus souvent dans leur entreprise initiale que les personnes en transition externe. En d'autres termes, les personnes exerçant un métier dans le domaine "Sécurité des biens et des personnes, surveillance" avant d'entrer en formation reprennent plus souvent leur poste initial (43 %) ou trouvent plus souvent un nouveau poste au sein de leur entreprise (19 %) (Figure 11). Cela va dans le sens de l'évolution dans l'emploi souhaitée par les bénéficiaires en transition interne.

 

Une amélioration généralisée des conditions de travail

Parmi les personnes qui ont changé de poste après leur formation, 94 % observent une, voire plusieurs, évolutions favorables dans leur travail. Dans ce nouveau métier, de fortes améliorations sont généralement constatées concernant le salaire (59 %, + 11 points par rapport à l'ensemble des bénéficiaires), les responsabilités (72 %, + 6 points), le temps de travail (56 %, + 6 points), la reconnaissance des compétences (73 %) et l'intérêt pour la profession exercée (80 %) (Figure 12).

93 % des nouveaux postes occupés sont en lien avec la formation suivie.

Figure 12 : NOUVEAU POSTE
Les améliorations constatées (en %)

Plus de 6 bénéficiaires sur 10 de retour à leur poste initial recherchent un nouvel emploi

41 % des bénéficiaires sont de retour dans leur poste initial un an après la fin de leur formation.

Pour 33 % des bénéficiaires ce retour au poste initial semble définitif : ils ne cherchent pas à changer de situation. A l'inverse, 60 % des personnes dans ce cas sont actuellement à la recherche d'un autre emploi.

Parmi les personnes ayant repris leur ancien poste, 52 % n'ont constaté aucune amélioration de leur poste suite à leur formation.

Figure 13 : RETOUR AU POSTE INITIAL
La situation actuelle (en %)


Figure 14 : RETOUR AU POSTE INITIAL
Les améliorations constatées (en %)

En savoir plus

TEMOIGNAGES

LIENS UTILES

 

Fiche Sécurité des biens et des personnes, surveillance (Niveau V et VI)
Validée le : 28/03/2017