Atlas Halieutique
Les transitions
en PACA
Les situations avant la formation
La formation
Les parcours après la formation
 

    LES SITUATIONS AVANT LA FORMATION

    • 1/3 des bénéficiaires de congé individuel de formation (CIF) proviennent principalement de deux domaines d’emploi :"commerce" et "transport, manutention, magasinage"
    • 26 % des personnes occupaient un emploi en CDD avant d’entrer en formation
    • 20 principaux domaines de formation concentrent 66 % des bénéficiaires
    • Les formations dans le domaine du transport et de la santé sont les plus fréquentes
    • Une transition professionnelle choisie pour la majorité des bénéficiaires avec le souhait principal de changer de métier
    • 81 % des bénéficiaires ont fait le choix de s’orienter vers un domaine de formation différent de leur secteur d’emploi initial

    LES PARCOURS APRÈS LA FORMATION

    • 80 % des bénéficiaires de CIF sont en poste, un an après la formation, qu’ils aient ou non réalisé leur transition professionnelle
    • 43 % des bénéficiaires ont réalisé leur transition professionnelle et occupent un emploi en lien avec leur formation, un an après la formation. 48 % d’entre eux sont en CDI
    • 15 % des bénéficiaires ont pu créer leur entreprise.
    • 39 % sont en cours de réalisation de transition professionnelle
    • 27 % des "CIF CDD" ont concrétisé leur transition professionnelle à travers une embauche en CDI ou en créant leur entreprise

    Au 1er février 2017, on dispose d'informations sur :
    1. Le profil des bénéficiaires sortis de formation dans cette région en 2014 et 2015. Ce sont des personnes qui ont été financées au titre d'un CIF CDI, d'un CIF CDD ou d'une formation hors temps de travail (FHTT).
    2. Le parcours des bénéficiaires sortis de formation dans cette région en 2014 et 2015 : ces données proviennent d'une enquête réalisée par l'OTP, au fil de l'eau, mois par mois, un an après la fin de la formation (voir le questionnaire). Ont été interrogés, les salariés ayant indiqué une adresse mail dans leur dossier.

Les situations avant la formation


En Provence Alpes Côte d'Azur, 5098 salariés ont terminé une formation dans le cadre d'un CIF en 2014 et 2015.

30 % des personnes occupaient un emploi en CDD avant d’entrer en formation

Les bénéficiaires d’un CIF proviennent de domaines d’emplois variés (tels que le commerce, le transport, la santé, la sécurité, la comptabilité, ….). Ce sont 15 domaines d’emplois qui concentrent plus de 88 % des bénéficiaires (figure 2).
Comme pour les autres régions, ces bénéficiaires sont majoritairement issus de deux grands domaines d’emploi :
- 19 % proviennent du domaine "Commerce, vente" et y exercent des métiers tels que "caissiers de magasins" ou "vendeurs non spécialisés"
- 17 % proviennent du domaine "Transport, manutention, magasinage" et y exercent des métiers tels que "conducteurs de véhicule routier de transport en commun" ou "conducteurs routiers et grands routiers".
"Accueil, hôtellerie, tourisme" est le troisième domaine d’emploi le plus fréquent : 9 % des bénéficiaires occupaient un emploi (comme serveur(se) ou commis de restaurant, par exemple) dans ce domaine, avant la formation. C’est en moyenne 2 points de plus que pour l’ensemble des régions observées.

Les 10 métiers les plus exercés avant l’entrée en formation concentrent 34 % des bénéficiaires d’un CIF en région Provence Alpes Côte d’Azur (figure 4).

La part des bénéficiaires de CIF qui occupaient un contrat à durée déterminée (CDD) avant d’entrer en formation est supérieure à celle des autres régions observées : 26 % contre 19 % en moyenne. Cela confirme l’impact des campagnes du Fongecif Provence Alpes Côte d'Azur promotionnant le congé individuel de formation pour les CDD.
74 % des bénéficiaires étaient en contrat à durée indéterminée (CDI) avant d’entrer en formation (figure 3), ce qui est similaire à la situation des actifs de la région Provence Alpes Côte d'Azur puisque 73 % ont un CDI (répartition de la population active occupée selon la condition d'emploi, page 11).

Figure 2 : Les 15 principaux domaines d'emploi occupés avant la formation (en %)



Figure 3 : Les contrats de travail avant la formation (en %)


Figure 4 : Les 10 principaux métiers exercés avant la formation

La formation

01. LE DOMAINE DE LA FORMATION

Les formations dans le domaine du transport et de la santé principalement suivies par les bénéficiaires

Comme pour les autres régions observées, en Provence Alpes Côte d'Azur, deux principaux domaines de formations sont choisis par les bénéficiaires (figure 5):
- "Transport, manutention, magasinage" : ils visent des formations non diplômantes (permis, CACES…) ou permettant d’accéder à un niveau de qualification V (titre professionnel de conducteur (trice)).
Ce domaine concentre 15 % (9 % + 6 %) des bénéficiaires de la région, similaire à l’ensemble des régions.
- "Santé" : ils visent des formations permettant d’accéder à un niveau de qualification V (aide-soignant(e), auxiliaire de puériculture ...) ou supérieur à un niveau III (infirmier(ère), cadre de santé…).
Ce domaine concentre 10 % (6 % + 4 %) des bénéficiaires de la région.

Figure 5 : Les 20 principaux domaines de formation suivis

02. LE CHOIX DE LA FORMATION

Pour 3 bénéficiaires de CIF sur 5, vouloir changer de métier est la principale motivation

La transition professionnelle est, dans ce cas, un changement choisi qui s’inscrit dans une démarche offensive, c’est-à-dire volontaire de la part du bénéficiaire. Les facteurs de motivation comme le changement de métier (61 %, - 2 points par rapport à l'ensemble), ou l’évolution dans l’emploi (32 %) témoignent d’une démarche offensive (figure 6, plusieurs réponses possibles).

La part des bénéficiaires qui sont dans une démarche défensive est moins marquée en Provence Alpes Côte d’Azur

En effet, pour 29 % des bénéficiaires de CIF en région (- 2 points par rapport à l'ensemble), la transition professionnelle est plutôt subie et s’inscrit dans une démarche défensive. Les raisons d’engager une formation dans ce cas sont l’anticipation d’un départ de l’entreprise (24 %) ou la nécessité de faire face à un problème de santé (5 %).

Focus sur la création d’entreprise 

C’est une motivation plus fréquente pour entreprendre une formation pour les bénéficiaires de la région Provence Alpes Côte d’Azur, en comparaison à l’ensemble des régions (18 %, soit + 3 points par rapport à l’ensemble). D'une part, les études montrent que la région se caractérise par un renouvellement important du tissu productif. Les créations et d'entreprises y sont nombreuses. Au total, plus d'une entreprise sur dix créée en France métropolitaine est enregistrée en Provence Alpes Côte d'Azur. La région demeure au deuxième rang pour le nombre d'entreprises créées sur un an, derrière l'Île-de-France et devant Rhône-Alpes. D’autre part, le Fongecif PACA promotionne un dispositif à spécificité régionale, la Prestation d’Accompagnement dans la Création ou la Reprise d’Entreprise (PACRE) qui permet à la personne d’être accompagnée dans un projet de création ou de reprise d’entreprise par un professionnel des Boutiques de Gestion (BGE).

Figure 6 : Les motivations à suivre une formation


Figure 7 : La transition souhaitée
(comparaison du domaine de l'emploi exercé
et du domaine de la formation choisie) (en %)

81 % ont fait un choix de formation dans un autre domaine d’activité que celui de leur emploi

Ce changement s’inscrit dans une transition externe. Cette forme de transition ne s’accompagne pas toujours d’une montée en qualification.
A l’inverse, 19 % des bénéficiaires ont effectué transition interne c’est-à-dire une formation dans le même domaine d'activité que celui du métier initial en vue d’un perfectionnement ou de l’acquisition de nouvelles compétences.

  

03. LA REUSSITE DE LA FORMATION

Un fort taux de réussite au diplôme

91 % des bénéficiaires d'une formation ont obtenu le titre, la certification ou le diplôme délivré en fin de parcours. 4 % des bénéficiaires de la région Provence Alpes Côte d’Azur ont abandonné en cours de cursus de formation

Figure 8 : La réussite de la formation (en %)

Les parcours après la formation

01. LA REALISATION DES TRANSITIONS UN AN APRES LA FORMATION


En Provence Alpes Côte d’Azur, 2385 salariés, ayant terminé une formation en 2014 et 2015, ont répondu à l'enquête (taux de réponse de 47 %).

Une transition réalisée pour 43 % des bénéficiaires de CIF en Provence Alpes Côte d’Azur

Un an après la fin de leur formation, 43 % des bénéficiaires ont réalisé leur transition professionnelle et occupent un emploi en lien avec leur formation (figure 9).
En Provence Alpes Côte d’Azur, la réalisation de la transition est élevée pour les personnes ayant suivi une formation de niveau V dans le domaine "Santé" (comme par exemple un DE d'aide soignant, un DE d'ambulancier ou DE d'auxiliaire de puériculture). Elles sont 52 % à avoir réalisé leur transition (figure 11).

Une personne sur deux ayant réalisé sa transition professionnelle est en CDI

Les stratégies d’insertion sur le marché de l’emploi peuvent différer en fonction des objectifs de transition professionnelle.
En région, 51 % des personnes ayant réalisé leur transition professionnelle bénéficient d’un contrat à durée indéterminée un an après la fin de leur formation, 34 % sont en contrat à durée déterminée (figure 10).

Plus d'une personne sur 3 en cours de transition professionnelle

Comme pour les autres régions observées, 39 % des personnes sont en cours de transition professionnelle, un an après la fin de leur formation en Provence Alpes Côte d’Azur. Les 3/4 de ces personnes poursuivent leur objectif en recherchant un emploi en lien avec la formation effectuée.
En revanche, 19 % ont abandonné leur projet de transition, pour des raisons personnelles ou professionnelles.

Figure 9 : La réalisation de la transition (en %)

Figure 10 : TRANSITION REALISEE : Les nouveaux contrats (en %)

 
Figure 11 : La réalisation de la transition pour les principaux domaines de formation

Focus sur les créations d’entreprise

Parmi l’ensemble des bénéficiaires d’un CIF en Provence Alpes Côte d’Azur, 15 % ont pu créer ou sont en cours de création d’entreprise. Parmi eux, 32 % ont réalisé leur transition et 68 % sont en cours de transition.

En Provence Alpes Côte d’Azur, 11 % des personnes ayant réalisé leur transition professionnelle un an après la formation ont pu créer leur entreprise.
Les personnes en cours de transition sont 26 % à poursuivre leur objectif de création d’entreprise (+ 5 points par rapport à l’ensemble des régions).

02. LES SITUATIONS UN AN APRES LA FORMATION

80 % des bénéficiaires de CIF sont en poste

En Provence Alpes Côte d’Azur, un an après la formation, 80 % des bénéficiaires d’un CIF sont en poste. Ce chiffre est identique pour l'ensemble des régions observées.
Parmi les personnes en poste, 65 % occupent un nouvel emploi un an après leur formation dont :
- 53 % des bénéficiaires au sein d'une nouvelle entreprise
- 12 % au sein de leur entreprise initiale.
35 % des bénéficiaires de CIF sont donc retournés au poste qu’ils occupaient avant d’entrer en formation (figure 12).

Parmi les 20 % de personnes qui ne sont pas en poste un an après la formation : la moitié est en recherche d’emploi, 12 % des personnes sont à nouveau en formation et 15 % sont en cours de création d’entreprise.

Figure 12 : Les changements d'entreprise et de poste (en %)


Figure 13 : NOUVEAU POSTE
Le lien avec la formation (en %)

91 % des bénéficiaires de CIF occupent un nouvel emploi en lien avec la formation

Ces bénéficiaires ont également pu constater des améliorations notamment dans l’intérêt du travail (77 %), la reconnaissance de leurs compétences (70 %) voire un accroissement de leurs responsabilités (65 %) (figure 14, plusieurs réponses possibles).

  
Figure 14 : NOUVEAU POSTE
Les améliorations constatées (en %)

35 % bénéficiaires de CIF ont repris le poste qu’ils occupaient avant leur formation

Cette situation est temporaire pour près des deux tiers d'entre eux (64 %) : certains sont en cours de création d’entreprise en parallèle de l’emploi occupé (18 %, + 6 points par rapport à l'ensemble des régions), les autres recherchent activement un emploi (47 %, - 8 points par rapport à l'ensemble).
Pour 36 % des personnes, le retour au poste initial dans la même entreprise semble durable puisqu’elles ne cherchent pas à changer de situation. Parmi ces personnes ayant repris leur ancien poste, près de 6 sur 10 n’ont pas constaté d’amélioration.

Figure 15 : RETOUR AU POSTE INITIAL
La situation actuelle (en %)


Figure 16 : RETOUR AU POSTE INITIAL
Les améliorations constatées (en %)

03. LES EVOLUTIONS PAR RAPPORT A LA SITUATION INITIALE

Deux critères objectifs (comparaison possible avant et après la formation) ont été retenus pour mesurer l'impact de la formation sur la nouvelle activité des bénéficiaires :

- le niveau de qualification
- la situation contractuelle

  
Figure 17 : Variation du niveau de
qualification obtenu après la formation (en %)

Un niveau de qualification plus élevé à l’issue de la formation pour plus d’une personne sur trois

- 36 % des bénéficiaires ont pu accéder à un niveau de qualification supérieur à l’issue de la formation
- 33 % des bénéficiaires ont conservé le même niveau de qualification
- 31 % des bénéficiaires ont visé un niveau de qualification inférieur à leur niveau initial.

Ces résultats montrent que la montée en qualification n’est donc pas une priorité pour 64 % des bénéficiaires. Cette situation peut notamment être observée dans le cas de transition externe caractérisée par une formation dans un autre domaine d'activité que celui du métier initial. Cette forme de transition peut permettre de changer de contenu de métier et de compétences.

Le niveau de qualification visé a peu d’impact sur la réalisation de la transition qui varie de 44 à 47 %, avec toutefois un taux un peu plus élevé pour les bénéficiaires dont la transition aboutie vers un niveau de qualification identique (47 %) (figure 18).

  
Figure 18 : Taux de réalisation de la transition selon
la variation du niveau de qualification obtenue après la formation

27 % des "CIF CDD" ont concrétisé leur transition professionnelle à travers une embauche en CDI ou en créant leur entreprise

Selon les objectifs initiaux de la transition professionnelle et la situation professionnelle de départ (CDI, CDD, intérim), la sécurisation du parcours peut être plus ou moins une priorité.
En effet, 27 % des bénéficiaires, qui étaient en contrat à durée déterminée, travail temporaire ou en en situation de recherche d’emploi ont concrétisé leur transition professionnelle à travers une embauche en CDI pour 21 % d’entre eux ou création de leur entreprise pour 7 %.
43 % des personnes sont restés dans cette même situation (CDD, INTERIM, en recherche d’emploi) (figure 20).

61 % des bénéficiaires en CDI avant la formation, le sont toujours un an après

Par contre, 24 % sont dans une autre situation contractuelle (CDD, INTERIM, recherche d’emploi).
Il peut s’agir d’une étape intermédiaire nécessaire à la mise en œuvre de leur transition professionnelle, notamment dans le cadre d’une reconversion (figure 19).

Figure 19 : Evolution contractuelle des
personnes ayant bénéficié d'un CIF CDI (en %)

Figure 20 : Evolution contractuelle des
personnes ayant bénéficié d'un CIF CDD (en %)

  

En savoir plus

LIENS UTILES

Fongecif Provence Alpes Côte d'Azur
OREF PACA

  

Fiche Provence-Alpes-Côte d'Azur
Mise à jour : Février 2017
Directeur de la publication : Gérard Goron (directeur du Fongecif Provence Alpes Côte d'Azur)